Youpi c’est la rentrée !

Lundi dernier je reprenais le boulot après deux semaines de vacances. C’est fou comme ça passe vite deux semaines quand t’as un verre de rosé dans les mains au soleil ou quand tu profites de ta famille/de ton mec, alors que cette semaine a été interminable (à prononcer en séparant bien les syllabes et en soupirant à la fin). J’ai enchaîné les trop courtes nuits et fait ma première mini angoisse pré-rentrée depuis le collège. C’est reparti pour une nouvelle année de chouinages en tous genres (bouhou j’aime pas ce travail, je suis bonne à rien, *sob sob* je vais mourir derrière un fichier Excel mal programmé etc.), MAIS c’est bizarrement une période que j’aime bien. C’est à ce moment-là que je me lance des défis (que je ne réalise finalement jamais), que je prends de bonnes résolutions (que je ne tiens finalement jamais), bref c’est le seul moment de l’année où la motivation arrive à m’atteindre. Tu vois ce moment où tout est possible ? Cette année tu cours un marathon, tu deviens freelance, tu apprends à tricoter, tu te teins les cheveux en bleu et tu te mets à la guitare. Tout peut arriver, tu vas écrire un spectacle, un livre, une pièce de théâtre, de la poésie (non), faire du slam (non plus), apprendre l’allemand, le hongrois, prendre des cours de repassage. Au milieu de tout ça tu vas aussi créer ton propre site de rencontres, apprendre à tourner, monter des vidéos, prendre des photos, dessiner, dompter ton chat. C’est LE moment de l’année où tu peux te voiler la face et oublier qu’en fait tu vas passer ton temps libre et tes soirées à regarder des séries/picoler avec tes collègues-tes amis-ton mec/commenter à voix haute des vidéos YouTube, manger du fromage/dormir/angoisser pour ton avenir.

En vrac j’ai décidé pour cette nouvelle rentrée de :

  • Faire du sport parce que je suis trop molle,
  • concrétiser ce projet avec L. parce que ça serait tellement cool,
  • prendre une décision importante si rien ne bouge,
  • trouver un travail qui me passionne (ou qui m’intéresse un peu plus déjà),
  • sortir un peu plus de chez moi et profiter de Paris (Pokémon Go ne passe pas sur mon téléphone c’est pour ça que je bouge pas),
  • apprendre des trucs, remettre en marche ce cerveau atrophié,
  • mettre la barre trop haute, comme d’habitude, ça me semble évident.

JE SUIS CHAUDE BOUILLANTE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s