Le dimanche c’est (pas si) nul

On efface tout et on recommence !

La vie est un éternel recommencement blablabla, la mienne c’est une compilation de trucs inachevés, d' »à peu près ». Je commence quelque chose pour arrêter 2 minutes plus tard, j’ai une nouvelle idée de texte, j’écris la moitié et finalement je trouve l’idée pas si géniale que ça, un peu pourrie même. Je veux me mettre au sport, à la lecture, à la cuisine, au tricot, à la couture, écrire un roman, une série comique, créer un site, deux sites, un nouveau blog, changer de travail, de vie, décorer mon appartement, aller plus au ciné, faire la vaisselle tous les jours, passer plus de temps avec mon amoureux, mon chat, m’acheter des plantes, prendre du temps pour moi, pour réfléchir à ce que je veux vraiment. Finalement je passe plus de temps à douter de ma capacité à faire les choses plutôt qu’à les faire réellement. Je passe mon temps à me plaindre, à me dire que je suis bonne à rien, une putain de rabat-joie !

Jusqu’à aujourd’hui, le dimanche était le jour du chouinage. Et pas du petit chouinage hein, c’était passer une bonne partie de la journée en larmes à me demander si vraiment ça vaut la peine de sortir de cet appartement et si jamais je meurs sur ce lit personne ne me retrouvera avant des semaines parce que personne ne m’aime et que de toute façon ça changera pas la face de l’univers. Alors oui, clairement, si je m’étouffe avec un bout de pain ce soir dans mon canapé et que je meurs (mon chat n’ayant pas son brevet de secouriste) ça ne changera pas l’Histoire. Au mieux on fera tourner l’article relatant ce fait divers sur les réseaux sociaux (« Elle s’étouffe avec du pain de mie et se fait dévorer la moitié du visage par son chat »). Comme j’ai moyen envie de finir là-dessus, j’ai décidé de consacrer le dimanche à la positive attitude histoire de sortir de ce cercle vicieux et de (peut-être) (un jour) réussir à faire plusieurs choses de cette liste.

Ça peut paraître tout bête, mais je me dis très rarement « tiens, là je suis heureuse/contente/fière de moi ». Si on me fait un compliment, j’enchaîne directement sur un « oui mais », même si on me dit juste que mon vernis est joli. J’ai donc décidé, en commun accord avec mon nez irrité et le peu d’amour-propre qu’il me reste, d’arrêter les crises de larmes et de consacrer le temps économisé à lister ce qu’il s’est passé de chouette cette semaine dans ma vie. Au sommaire, de l’amour, de l’alcool (beaucoup) et du tatouage. (Comme dans Enquête Exclusive.)

Lundi :

De retour de vacances, je passe un long moment à lire des mails trop mignons des collègues avec des gif de chaton. J’ai pu passer un peu de temps avec A., mon mec, et aller boire une bière avec lui.

Mardi :

Première vraie soirée en solo avec le chat depuis un moment, il a été adorable et ne me fait apparemment plus la gueule.

Mercredi :

Sur un coup de tête je réserve un motif de tatouage et cale un RDV dans la foulée. Ça m’avait manqué ! Le soir c’est passage à la librairie Parallèle sous la tempête, petit verre de vin dans un bar cool à côté avec A. et repas devant La quatrième dimension.

Jeudi :

On arrive à la deadline pour les congés, il me reste plein de jours à prendre alors je pose des jours par ci par là, une semaine en avril et une semaine en mai. Les prochains mois vont être tellement relax ! Le soir on boit des verres avec les collègues et je rejoins A. tard, on va boire un dernier verre vers le Louvre dans un bar bien cool.

Vendredi :

Youpi, un vendredi sans gueule de bois ! Première bonne nouvelle de la journée, la seconde c’est que c’est vendredi. Resto le midi et le soir j’ai fait la cuisine pour la première fois de la semaine. Il était temps !

Samedi :

La matinée de l’efficacité, entre lessives, vaisselle et rangement de placards, j’ai pu nettoyer une partie du gros bordel qui traîne partout. C’est encore en chantier mais je tiens le bon bout. Midi resto thaï à côté de chez nous, les serveurs ne sont pas d’une grande efficacité mais c’est super bon et ils sont trop gentils. On m’a proposé un doggy bag (parce que leurs Pad Thaï sont énormes et que j’ai pas pu tout manger), c’était la première fois que ça m’arrivait alors que j’ai un appétit de moineau et j’ai trouvé ça très sympa. Après-midi c’était visionnage sur vidéoproj d’une série trop drôle, Life is too short, avec A. Ensuite, un petit tour dans les magasins avec un pote pour trouver un cadeau de pendaison de crémaillère, puis pendaison de crémaillère dans un chouette appart. La journée de la win.

Dimanche :

J’ai écrit ! Ça faisait des semaines que j’avais pas touché à ce clavier pour écrire autre chose que « netflix » et « betaseries » et ça fait du bien. Faut dire que j’ai passé la journée à rattraper mon retard sur les blogs/sites et ça m’a bien motivée. Et ce soir y a Gremlins sur Arte, j’ai TROP hâte.

J’ai bien conscience que c’est pas SUPER intéressant, surtout vu la vie pas très palpitante que je mène, mais je vais quand même essayer de faire cet exercice régulièrement pour réussir à sortir du côté obscur (ou au moins à me sortir les doigts).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s